local_hospital Service urgences 24h/24 date_range
chevron_leftToutes les actualités

23 mai 2024

Tout savoir sur les races brachycéphales : liste, santé et conseils

bookmark_borderChat, Chien, Conseils, SantéeditMélany Marchal

Tout savoir sur les races brachycéphales : liste, santé et conseils

Si votre chien a une face plate, il est probable qu'il souffre du syndrôme brachycéphale. Cette condition implique diverses déformations qui affectent principalement la respiration.

Cette particularité concerne les races de chiens et de chats sélectionnés pour afficher une morphologie originale.

Cette morphologie n'est pas sans conséquences et expose les animaux à de nombreux troubles de santé et à une qualité de vie amoindrie.

S'il n'est pas possible de prévenir ce syndrome, il est possible d'agir pour minimiser les souffrances.

Retrouvez dans cet article ce qu'il y a à savoir sur les races brachycéphales.


Brachycéphale définition

Le syndrôme brachycéphale définie une morphologie de crânes plus larges que longs et une face aplatie.

Chez le chien et le chat, cette morphologie est atteinte par sélection.

De part cette morphologie aplatie, le syndrôme brachycéphale implique une combinaison d'anormarlités et de déformations des voies respiratoires supérieures :


  • voile du palais (équivalent de notre aluette) épaissi : bloque le passage de l'air,
  • sténose des narines (narines pincées ou fermées) : rend la respiratoires nasale presque impossible,
  • anormalités du larynx : obstrue la trachée,mâchoire prognathe possible,
  • sténose du pylore (malformation de l'estomac),
  • malformation de l’œsophage,
  • inflammation chronique de l'estomac : troubles digestifs.


Races brachycéphales chien

Les races concernés par ce syndrôme sont :


  • Bulldog anglais,
  • Bouledogue français,
  • Carlin,
  • Cavalier King Charles, 
  • Spaniel,
  • Shih-Tzu,
  • Pékinois,
  • Lhassa-Apso,
  • Dogues de Bordeaux,
  • Boxer,
  • Staffordshire Bull Terrier,
  • Terrier de Boston,
  • Shar pei,et d'autres...

Race de chat brachycéphale

Chez le chat, on trouve également des races brachycéphales. 

Celles-ci ont particulièrement besoin de soin afin d'éviter les croûtes aux coins des yeux et les nœuds dans leur poils.

L'hypertype est plus ou moins poussé en fonction du standard de la race.


Liste chat brachycéphale

On retrouve également des races de chats concernées par le syndrôme brachycéphale : 


  • British Shorthair,
  • Burmilla,
  • Exotic Shorthair,
  • Himalayen,
  • Munchkin,
  • Persan,
  • Scottish Fold,
  • Selkirk Rex.

Brachycéphalie conséquences

Cette morphologie donne un caractère "humain" aux animaux et plaît aux propriétaires de part son originalité.

Cependant, cette sélection est parfois abusive, produit des animaux déformés à l'excès et sont en souffrance, inadaptés à la survie.


Les animaux brachycéphales souffrent de ronflements, de difficultés respiratoires poussées et de troubles digestifs chroniques (vomissements, indigestion, diarrhées, allergies alimentaires etc).Ils peuvent difficilement supporter l'exercice physique, ont besoin d'un temps de repos supérieur et sont très vulnérables à la chaleur.

De nombreux chiens et chats souffrent de troubles du sommeil.

On retrouve également des cas de fentes palatines.


Certaines races sont aussi tellement sélectionnées et assistées médicalement que la majorité ne peut se reproduire naturellement.

De nombreux bouledogues français par exemple ont besoin de césarienne pour mettre bas. 

Ce qui mène d'autant plus à réfléchir quant à l'éthique de l'élevage de cette race...


Symptomes problèmes des races brachycéphales

  • respiration bruyante,
  • difficultés à respirer,
  • ronflements,
  • difficultés durant l'exercice physique,
  • vomissements,
  • ecoulement nasals,
  • langue ou gencives bleutés,
  • perte de connaissance,
  • rejet de mousse blanche,
  • écoulement de l'oeil,
  • exophtalmie 'yeux globuleux',
  • paupières retournées,
  • ulcères cornéens.

Ces symptômes sont fréquents chez les races à la face plate. 

Ils dépendent des difformités de l'animal et de leur sévérité. 

Mais dans tous les cas, la respiration est atteinte.

Pour les profils les plus typés, sans interventions chirurgicales, leur espérance de vie peut être divisée par deux.

En effet, les troubles respiratoires au quotidien mettent une contrainte supplémentaire sur le cœur ce qui fatigue l'animal.


Si pour certaines races, il est presque considéré comme normal que l'animal ronfle, il ne faut pas sous-estimer ce symptôme. 
Un chien qui ronfle, ce n'est pas normal et cela implique généralement des problèmes de santé à venir.
Il est important de consulter un vétérinaire spécialiste dans la gestion du syndrôme brachycéphale afin de traiter cette condition et de prévenir l'apparition d'autres maladies.

Brachycéphalie que faire

Pour diagnostiquer votre animal, le vétérinaire effectue une examination physique et recueille l'historique de symptômes ainsi que l'historique de santé de votre animal.

Le syndrôme brachycéphale peut comprendre diverses malformations et plusieurs traitements.


Pour diagnostiquer chaque difformités, votre vétérinaire peut avoir besoin d'effectuer d'autres examens tels qu'une radio de l'abdomen, un examen des voies respiratoires supérieurs et d'autres.

Pour améliorer la condition de votre animal et aider à prolonger son espérance de vie, il est conseillé d'effectuer une chirurgie réparatrice.


Il est préférable de ne pas attendre trop longtemps afin d'éviter que le cœur soit déjà fatigué et soit menacé par une anesthésie générale.

Certaines structures peuvent également ne pas être opérable après plusieurs années ou exposer l'animal à des complications post opératoire plus élevées.

Les animaux peuvent être opérés dès 4 mois, le vétérinaire spécialiste saura vous conseiller en fonction des spécificités de votre animal.


En cas de syndrôme brachycéphale il est possible de faire :


  • une résection du voile du palais (staphylectomie),
  • une ablation des saccules du larynx,
  • une reformation des narines (rhinoplastie).

Outre la chirurgie, un mode de vie adapté est indispensable.

L'obésité est absolument à éviter car elle aggrave le syndrome, même si le surpoids est à éviter pour toutes les races, chez les animaux à face, cela est d'autant plus un facteur essentiel.


Il est recommandé d'éviter la chaleur et les forts taux d'humidité et de pratiquer une activité physique régulière mais modérée et durant des températures adaptées.

On évite également les colliers chez ces animaux et on préfère des harnais qui ne mettent pas de pression sur la trachée.

Concernant les troubles digestifs, il est possible de proposer un traitement de soutien et en choisissant une alimentation de qualité, il est possible de réduire les symptômes.


Il faut également veiller à une bonne hygiène dentaire afin d'éviter le besoin de sédater pour un détartrage. 

Vous trouverez nos conseils pour le brossage des dents dans notre article dédié.


Il n'est pas possible de prévenir les déformations associées au syndrôme brachycéphale.

La seule solution est d'éviter de choisir des élevages avec des hypertypes, de fuir à tout prix les reproducteurs avec les faces les plus aplaties.


Heureusement, depuis quelques années, on observe une mobilisation des éleveurs qui sensibilisent le public au syndrome brachycéphale. 

Dans certains pays, il est désormais interdit de faire reproduire des animaux si typés qu'ils en sont handicapés.

Ces mobilisations aident à lutter contre le production d'animaux en souffrance et qui ne peuvent profiter de bonnes conditions de vie comme un chien sain.



Est ce que ça vaut le coup opérer chat ou chien brachycéphale ?

Les chirurgies du syndrôme brachycéphale ont un effet non négligeable sur la qualité de vie et le bien-être des animaux.

Les chirurgies correctives permettent de :


  • améliorer la respiration : dégager les voies respiratoires,
  • réduire les risques sur la santé : un syndrôme non traité expose l'animal à des complications telles que l'insuffisance cardiaque, une difficulté à réguler la température corporelle et bien d'autres,
  • améliorer la qualité de vie : meilleur sommeil, facilité à se nourrir, donne accès à l'exercice physique, limite les risques de troubles respiratoires.

Après une opération, il ne faut toutefois pas oublier la gestion du mode de vie en surveillant le poids de votre animal.

Si le coût de l'opération représente un budget conséquent, il faut avoir en tête que les soins dont votre animal aura besoin durant sa vie s'il est non traité dépasseront de loin ce montant.

N'hésitez pas à discuter avec votre vétérinaire pour avoir une idée de ce que cela peut représenter.


Prix opération syndrome brachycéphale

Le prix du traitement peut varier en fonction de la sévérité du syndrôme et du nombre d'actes à effectuer.

La région, le spécialiste ou les complications peuvent également faire varier le montant.

Cela peut commencer autour des 600 euros et avoisiner des montants supérieurs à 2000 euros.

Il est difficile de chiffrer cette intervention puisque chaque animal est unique.


Pour un devis précis, consultez un spécialiste du syndrome brachycéphale.

Certains vétérinaires offrent la possibilité de payer en plusieurs fois, demandez conseils à votre professionnel pour trouver une solution adaptée à vos besoins.


Il est possible de souscrire à une assurance santé pour vous aider avec les frais d'opération, toutefois, un grand ATTENTION dans le choix de l'assurance.

Veillez à communiquer avec le conseiller et à demander la couverture de la race de votre chien.

Les assurances savent que les races brachycéphales ont de nombreux problèmes de santé, de nombreuses entreprises ne couvrent pas certains frais de santé liés aux prédispositions raciales, certaines mêmes, refusent d'assurer ces races.


Il est aussi important d'assurer au plus tôt votre animal car une assurance tardive est souvent plus chère.

Outre la chirurgie, les races brachycéphales ont souvent de nombreux problèmes de santé, même si l'assurance ne couvre pas l'opération, elle pourra aider à rembourser les consultations et les traitements de soutien.


Prévention problème de santé chien tete plate

La meilleure prévention à ce problème est une sélection d'individus sains.

Il est du devoir des éleveurs de cesser de reproduire des hypertypes mais il est également celle du grand public de ne pas acheter des animaux aux traits exacerbés afin de ne pas encourager l'offre.


Il est nécessaire d'avoir un engagement général pour le retour aux standards d'origine (face moins courtes, cou sain etc) en écartant de la reproduction les animaux les plus typés.

Toutefois, si vous avez déjà un animal concerné, une bonne hygiène de vie et des consultations vétérinaires régulières aideront à gérer ces problèmes.


Consulter un vétérinaire régulièrement permet de reconnaître au plus tôt un problème et de le gérer afin de réduire le stress sur le corps en général.

Il est également important d'être vigilant, notamment en été.

L'exercice physique doit être modéré et plutôt calme, préférez les longues marches aux sprints et courses.

Il ne faut jamais laisser un chien en voiture seul, mais chez l'animal brachycéphale cela est d'autant plus critique qu'ils auront tendance à surchauffer bien plus rapidement.


FAQ - races brachycéphales

Voyager avec un chien brachycéphale avion, est ce possible ?

De nombreuses compagnies aériennes n'acceptent pas d'embarquer des races à la face plates en raison de leurs difficultés respiratoires et de leur sensibilité au stress
Renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne avant d'acheter le billet.
Si votre animal est hyper typé, préférez lui trouver une bonne garderie durant votre séjour.

Mon chien respire fort , est-ce normal ?

Cela dépend du moment de la respiration ainsi que de son intensité.

Un chien qui respire fort durant l'exercice est plus normal qu'un chien qui respire fort au repos.

Il faut surtout observer si d'autres symptômes sont associés.

Si votre chien brachycéphale respire fort, cessez le jeu et soyez vigilant.

Pour les chiens de grands gabarits, une respiration forte ou des difficultés à respirer sont un symptôme d'urgence absolue.

Cela peut être lié au syndrome de dilatation et torsion de l'estomac qui est mortel.


Mon chien fait un bruit de cochon quand il respire, est-ce inquiétant ?

Un chien qui fait un bruit de cochon ponctuellement n'est pas inquiétant, cependant, si ce bruit est constant ou durant l'exercice physique, votre animal souffre probablement d'une déformation des voies respiratoires supérieures. 
Dans ce cas, consultez un vétérinaire.
Le surpoids aggrave généralement ce genre de comportement.

Faire du sport avec un chien brachycéphale, est-ce possible ?

Il est possible de faire du sport avec ce type de chien, cependant l'intensité et la durée de l'activité est à adapter au profil de votre animal.
Observez son comportement et sa manière de respirer.
Il est aussi important de prendre plus de précautions chez ce type d'animal.
Par exemple, pour la nage, il est indispensable de leur faire porter une veste de secours afin de prendre le relais s'ils s'épuisent.

Conclusion races brachycéphales

Maintenant, vous avez conscience des conséquences d'une face aplatie.
Vous savez également qu'il est possible de soulager son animal même si cela reste une solution de soutien.
L'hypertype conduit de nombreuses races à une souffrance intolérable.
En tant qu'amoureux des chiens et des chats, il est essentiel de primer la santé sur le côté mignon ou esthétique.
Même si l'on observe un effet de mode autour des races brachycéphales dont le bouledogue français, il faut considérer un ensemble de facteurs avant d'adopter ce type de chien.
N'hésitez pas à discuter avec un vétérinaire ou avec des propriétaires de chiens ou de chat brachycéphales afin d'avoir des retours réels et de vous faire votre idée.

editPar Mélany Marchal Partager cet article